Le métier de Game designer

Le game designer n'est pas un artiste Évacuons tout de suite une confusion fréquente, le game designer n'est pas un dessinateur, un illustrateur ni un graphiste 3D. Ici, le terme «designer» se réfère à l'équivalent anglais qui signifie plutôt «concepteur». Cela ne signifie pas que le game designer ne fera jamais un joli dessin, mais simplement que ce n'est pas sa spécialité ni son rôle.

Le game designer est un architecte du jeu

Le game designer va cependant avoir le loisir d'exprimer sa créativité à de nombreux niveaux. Comme un architecte fait les plans d'un bâtiment, cherche les artisans et coordonne les travaux, évalue les avancées pour éventuellement adapter, le game designer va concevoir le jeu et gérer sa réalisation. Il s'agit donc d'une sorte de chef de projet que doit entretenir et alimenter une vision du jeu et la partager avec des collaborateurs qui le réalisent et le testent. Le game designer lui-même n'interviendra peut-être pas en personne sur la réalisation du jeu mais il sera garant de la cohésion du game play et de la réussite du projet. Sa participation sera essentielle sur différents aspects du jeu en tant que projet : règles, scénario, ergonomie, level design et équilibrage, choix graphiques et sonores ou encore animation.

Que fait le game designer ?

S'il ne contribue pas directement à la «fabrication», quelles sont ses tâches ? Tout d'abord, il est présent à toutes les étapes. Au démarrage, le game designer conçoit l'idée du jeu, ses règles, son univers. Ensuite, il travaille avec les spécialistes qui font le jeu, les coordonne, teste et valide ou invalide ce qui est fait et propose des améliorations. En fin de processus il travaille avec l'équipe marketing pour mettre en place une communication dans l'esprit du jeu. C'est donc quelqu'un qui va travailler seul à imaginer, faire des réunions plus ou moins formelles, produire des tonnes de descriptifs, rapports, et bien sûr jouer.

Qui est le game designer ?

De tout cela on peut conclure que le game designer doit aimer la solitude mais être parfaitement à l'aise avec les autres. Il doit être à l'écoute et être force de propositions. Il doit aimer écrire et se remettre en cause. Le game designer doit aussi avoir une culture et l'entretenir. Il doit avoir une bonne connaissance des métiers impliqués et se tenir au courant des innovations techniques et les anticiper. Enfin, il doit apprécier jouer, à tous types de jeu et être incollable à ce sujet. Game designer est donc un métier exigeant mais riche et varié.

Nous contacter

Nous contacter